Le Trio Parrhésia

Le Trio Parrehèsia est passé récemment à l’émission sur France Musique « Génération France Musique  » pour y interpréter le trio de Mendelssohn.

Rachel Sintzel

Rachel Sintzel commence le violon à l’âge de 5 ans à Evian-les-Bains, puis étudie successivement aux CRR de Grenoble et Lyon. Passionnée d’orchestre et de musique de chambre, elle participe à de nombreuses académies et reçoit les conseils de grands maitres tel que M-A Nicolas, Z. Zorin, O. Charlier, Annick Roussin. Elle est sélectionnée à l’âge de 15 ans pour participer à l’académie des nuits romantiques au côté de N. Radulovic pour deux années consécutives. En 2017, elle est sélectionnée pour participer à l’académie Maurice Ravel, où elle bénéficie des conseils de Svetlin Roussev, Stephanie Marie Degand, et Miguel Da Silva. Elle est admise en 2014 au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe d’Ami Flammer, puis Olivier Charlier ou elle obtiendra son prix en juin 2019. 

Rachel est invitée à participer à divers festivals tels que les Rencontres francoaméricaines, le festival classique en bocage, le festival Melusicales, où elle aura l’opportunité de jouer avec le violoncelliste François Salque, ainsi que les Rencontres Internationales de musique des Graves où elle aura l’honneur de jouer avec Maxim Vengerov en juillet 2019. En Avril 2018, elle reçoit le premier prix au concours « les Musicales du Centre » à Paris. Elle est sélectionnée en avril 2019 pour faire partie de la nouvelle promotion Ravel à l’académie Jaroussky pour la saison 2019-2020. Elle y fonde avec Melvil Chapoutot et Irène Jolys le trio Parrhèsia, avec lequel ils se produisent régulièrement en concert, notamment au festival des « Cordes de Loire ». Elle est diplômée récemment d’un master soliste à la Haute Ecole de Musique de Lausanne, dans la classe de Renaud Capuçon, et également du diplôme d’artiste interprète au CNSMDP dans la classe d’Alexis Galperine. En juillet 2021, elle participe à la tournée un été en France, au coté du violoncelliste Gauthier Capuçon.

Rachel Sintzel intègre en octobre 2021 l’orchestre National de Lyon.

Irène JOLYS

« Son talent rayonne partout et, à seulement 25 ans, Irène Jolys, tout en sensibilité, s’impose comme une des personnalités majeures du violoncelle français. » Alain Duault, Directeur artistique, Le Figaro Croisières, octobre 2020.
Irène Jolys débute ses études musicales au CRR de Paris dans la classe de Marcel Bardon puis Raphael Pidoux et a achevé ses études supérieures auprès de Conradin Brotbek à la Hochschule für Musik de Stuttgart en Allemagne. Irène se perfectionne par la suite auprès de Philippe Muller et Frans Helmerson. En musique de chambre, elle s’est formée auprès du pianiste Emmanuel Strosser et de Guillaume Sutre, fondateur du quatuor Ysaïe. Jeune talent de la promotion Ravel de l’Académie musicale Philippe Jaroussky en 2019-2020 . Irène est aussi lauréate de la fondation allemande « Villa Musica » en 2016. 

Irène Jolys a remporté le 1er prix du Concours International Alexander Glazounov et a été lauréate du Concours Rostropovitch Junior à l’âge de 13 ans. Invitée par Jean-Baptiste Urbain au Festival d’été de France Musique en 2020, elle a interprété avec Grégoire Girard au violon et César Birschner au piano le trio n°1 de Villa-Lobos. Elle a été invitée au festival de Granville en août 2020, au festival de Musique en Ré ou elle s’est produite en soliste sous la direction du chef Pascal Rophé, et s’est produite en musique de chambre et en soliste à la Philarmonie de Paris, à la Seine Musicale, notamment aux côtés d’Amandine Ammirati, Philippe Jaroussky, Christian- Pierre La Marca, Melvil Chapoutot, Rachel Sintzel …

Curieuse de tous les répertoires, Irène a commandé au compositeur Karol Beffa un quintette pour deux violoncelles « Paysage avec ruines » dont la première mondiale a été enregistrée le 12 avril 2021 à la Collégiale Saint Martin d’Angers avec le quatuor Métamorphoses. Invitée par Alain Duault sur la croisière du Figaro « Beethoven au fil du Rhin » en octobre 2021, elle sera aux côtés de la pianiste Laure Favre-Kahn, du clarinettiste Pierre Génisson, de la violoniste Solenne Païdassi et de la soprano Emilie Blondel. Elle sera l’an prochain au Festival « Rencontres de violoncelles en Belaye » sous la direction artistique du violoncelliste Roland Pidoux. Elle a fondé en 2017 le « Festival des Cordes de Loire» puis l’ensemble à géométrie variable « Les Cordes de Loire » avec le soutien du département Anjou depuis 2019 et la région pays de la Loire depuis 2021. Dans ce cadre, elle se produit en soliste avec d’autres jeunes artistes européens et développe des projets artistiques pour faire rayonner la musique classique dans le département. Elle prendra également la direction artistique des Heures Musicales de Menthon-Saint-Bernard en septembre 2021. 

Irène Jolys est membre du Trio Parrhèsia aux cotés de la violoniste Rachel Sintzel et du pianiste Melvil Chapoutot. Depuis sa création en 2020, ils se sont produits en juin dernier dans le cadre de jeunes Talents, et ont été les invités de Clément Rochefort sur France Musique pour l’émission « générations jeunes interprètes, le live »  en septembre 2021, ainsi qu’ au festival « Les Pianissimes ».. 

Melvil CHAPOUTOT